Montpezat-sous-Bauzon

Vivre à Montpezat :: Agenda loisirs et culture

  • - Du 2 mai au 30 septembre

Appel à photos pour le mois du film documentaire 2019

DU 4 au 30 NOVEMBRE LE MOIS DU FILM DOCUMENTAIRE A LA MEDIATHEQUE
Sera à l’honneur les Iles Britanniques : l’Irlande, l’Écosse, Le Pays de Galles et l’Angleterre.
Dans le cadre du mois du film documentaire en novembre, la médiathèque a lancé en 2011 un cycle de plusieurs années sur le thème du voyage et de la découverte d’autres contrées du monde. L’édition 2019 portera son focus sur les Iles Britanniques.

Comme lors des précédentes éditions, une exposition de photographies réalisées par des ardéchois pourrait être mise en place à la médiathèque en novembre et décembre.

Si vous avez voyagé et réalisé des photographies dans ces pays que ce soit récemment ou il y a longtemps, et si vous êtes d’accord pour laisser présenter ces documents dans le cadre de cette exposition, nous vous invitons à prendre contact au plus tôt avec la médiathèque.
tel 04 75 87 29 41, courriel : mediatheque.montpeat07@gmail.com

détails détails


  • - Du 8 au 31 août

EXPOSITION PHOTOGRAPHIQUE "LE CHAMP DES BERLES"

la médiathèque de Montpezat accueille l’exposition photographique "le champ des berles" de Pierre Merle.
Entrée libre aux heures d’ouverutre.

détails détails


Le champ des berles est une série photographique réalisée en Cévenne ardéchoise, par Pierre Merle, entre novembre 2016 et décembre 2017. Pierre Merle a parcouru les vallées du pays à la rencontre de celles et ceux qui vivent de la terre… depuis des années, quelques décennies ou plusieurs générations.
“Ce que j’ai vu et entendu autour de moi en furetant par ci par là me donne le sentiment que ce pays vivra. Qu’il vivra et qu’il pourra même se développer. J’y sens un bourdonnement, oui, un bourdonnement comme celui qui, un jour, a fait vibrer ce rucher que j’ai encore devant les yeux.” Pierre Merle nous livre ici un témoignage illustré sur la vie aujourd’hui dans les montagnes de la Cévenne ardéchoise, sa terre natale… Au détour d’une promenade, ce photographe aguerri découvre un immense rucher troncs, vestige d’un passé caché au plus profond de la montagne. S’ensuit alors un désir d’approfondir cette histoire, celle des gens qui ont choisi de rester et de travailler les terres de ce pays.
Pierre Merle est parti à la rencontre des gens d’ici, des vieux comme des jeunes, et a dépeint ce portrait actuel de la montagne. A travers des visages et des paysages, à travers la lumière et la pénombre, ce clair-obscur qu’il manie parfaitement, Pierre Merle rend hommage à cette population, à ces nombreuses générations qui ont façonné et entretenu ces terrasses aujourd’hui oubliées pour la plupart.
Cette série photographique croise les histoires des anciens et des nouveaux venus, mais il en ressort une seule idée : faire vivre ces terres. Cette exposition est en lien avec l’édition de l’ouvrage du même nom, le champ des Berles.
Son ami et auteur, Jean Tirelli, préface ce livre et dit de lui : “Pierre est un photographe qui se sent bien dans la pénombre, le clair-obscur, le diaphane. La lumière l’éblouit, le noir l’aveugle. Alors, il vole dans cet entre-deux, entre ciel et terre, l’intime des paysages et des personnages qui les peuplent.”.
La section de photographies exposées à la médiathèque présente des “personnages qui ne posent pas. Ils sont saisis dans leur quotidien. Visages graves, parfois tristes, concentrés sur leur activité ou visages sereins au regard pointé vers l’horizon.”
Cette exposition livre enfin le portrait d’une région qui a su faire la synthèse des peuplements “hippies des années 1970” avec des familles implantées localement de plus longue date ou encore des gens s’installant aujourd’hui alors même que l’année 2018 a commémoré le cinquantenaire de mai 68.

Pierrre MERLE 

Photographe Auteur, Pierre Merle vit et travaille entre Carpentras et Joannas, un petit village des Cévennes ardéchoises. Après une formation au sein de l’École Nationale Supérieure de la Photographie d’Arles, il approfondit sa pratique photographique auprès de Claudine Doury et lors de workshops organisés par les Rencontres de la Photographie à Arles.
C’est par le portrait, les paysages, le spectacle vivant et ses acteurs qu’il exprime le mieux son ressenti. Il aime photographier ce qui l’appelle, ce qu’il ressent, pour écrire au travers de la photo une histoire, transmettre un message et partager grâce à ses expositions, le sens de notre vie. Expositions 
2016 : Sainte Cécile les Vignes, Avignon, Arles (exposition collective dans le cadre des rencontres de la photographie), Joannas
2017 : Joyeuse, Arles, Joannas.
2018 : Musée des Vans du 30 mars au 19 mai 2018, Montpellier - les Boutographies 2018 (Pré sélectionné), Ailhon salle de la tribune, Aubenas salle Grenette, Thueyts Blou Art, Thines la maison du gerboul, Joannas Publications 
Le Champ des Berles, livre photos ( 30 mars 2018 )


  • - vendredi 23 août

Projection du film François Bourgeon le passager du vent réalisé par Christian Lejalé

Dans le cadre du 10ème festival de la montagne ardéchoise la médiathèque de Montpezat vous propose le projection d’un film documentaire sur l’un des acteurs majeurs de la BD française : François Bourgeon le passager du vent.
Réalisé par Christian Lejalé, durée 52 minutes.
Rendez-vous à 18h, entrée libre

détails détails

François Bourgeon est l’un des auteurs majeurs de la bande dessinée française. Traduits en une vingtaine de langues, ses albums se sont vendus en des millions d’exemplaires dans le monde entier. Christian Lejalé l’avait filmé une première fois en 1985 pour un portrait de 26 minutes (Un voyage immobile) qui mêlait documentaire et fiction et s’attachait avant tout au travail du dessinateur. Vingt ans plus tard, il lui consacre un nouveau film intégrant une partie de celui qui avait été tourné en 1985 et de nouveaux entretiens filmés en 2005. L’artiste vit toujours dans la même maison, dans la baie d’Audierne, en Bretagne. À la fois scénariste et dessinateur, il évoque ses sources d’inspiration et raconte comment il crée et anime ses personnages. D’un coup de crayon, il ébauche un mouvement, esquisse une scène ; avec les couleurs, il recrée une atmosphère. Le film fait alterner des images de ciels bretons tourmentés, de vagues océanes, de plages infinies avec des planches d’album. Dans la deuxième partie du film tournée en 2005, il aborde avec une grande précision la gestation de l’album "Les Passagers du vent". Il lit des centaines d’ouvrages, se documente au Musée de la Marine, fabrique une maquette de bateau, prend des photographies. Il évoque également la création du Cycle de Cyann, série de science-fiction réalisée en collaboration avec Claude Lacroix. L’écriture du film s’accorde avec l’art et l’imaginaire de Christian Bourgeon.


  • - Du 23 au 25 août

Fête votive 2019

PROGRAMME CI-DESSOUS :

détails détails


Suivre l'actualité de cette rubrique   rrs20   ical

- Haut de page - Accueil - Aide - Mentions légales - rss -